Comment isoler mes combles avec de la ouate de cellulose ?

Question détaillée

Question posée le 22/07/2011 par Anonyme

Bonjour ! J'ai opté pour la mousse papier (ouate de cellulose). Mon grenier étant très bas, j'ai installé un plancher au milieu, de manière à pouvoir faire quelques rangements.Jusqu'à présent, j'avais de la laine de verre, mais j'ai eu des soucis

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 23/07/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour,
L'isolation de comble perdu nécessite une résistance thermique R>7.5 et un déphasage supérieur à 8 heure pour obtenir un confort d'hiver et d'été satisfaisant.
Cela représente une épaisseur de 30 cm environ et soufflée avec la densité nécessaire.
Une rehausse de votre partie rangement sera probablement à faire.
Il est préférable de retirer l'ancien isolant question de recyclage
Des aides sont possible pour la réalisation d'une isolation de comble, il faut qu'elle soit réalisé par un professionnel mais vous bénéficierez de la TVA 5.5% et avec les aides cela peut vous revenir moins cher que de la réaliser vous même.
Cordialement
Mikaël JOSSELIN
Conseiller en rénovation énergétique

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 25/07/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour DDlabricole,

Dès lors que vous posez un plancher sur un isolant en comble perdu, il est impératif de poser un pare vapeur pour éviter tout phénomène de condensation. Dans le cas décrit, votre lattis ne comportant pas de pare vapeur, vous ne pouviez que vous trouver avec ces phénomènes de condensation. Quant aux laines minérales, elles ne se tassent pas dans le temps sauf si vous stockez des objets dessus ou marchez dessus lors de visites d'entretien de la toiture. L'épaisseur dont vous disposez actuellement et qui vous semble tassée, répondait certainement au standard exigé lors de l'isolation de votre comble (en 1975, lors de la toute 1ère réglementation thermique, l'épaisseur de laine alors mise en oeuvre était de l'ordre de 5 à 8 cm maximum.

Donc pour la réfection de votre isolation, si vous envisagez de poser un plancher sur l'ensemble du comble pour pouvoir y faire du stockage, d'une part il est nécessaire de poser un pare-vapeur indépendant et continu sur l'ensemble lattis + solives (en épousant les solives), de placer une épaisseur d'isolant correspondant au standard exigé aujourd'hui en résistance thermique : soit un premier lit d'isolant dont l'épaisseur correspondra à la hauteur des solives puis un second lit pour arriver à un R global supérieur à 7m2.K/W. Pour ce second lit, un contre solivage sera nécessaire pour envisager par la suite la pose de votre plancher.

Attention toutefois, avant toute transformation (rajout d'un solivage complémentaire, puis plancher... puis stockage), il faut impérativement vous assurer que le plancher existant à la portance suffisante pour supporter le poids complémentaire de cet aménagement + celui du stockage envisagé et il n'y a qu'un calcul de charge prenant en compte le montage actuel (la section et l'entraxe des solives) qui puisse le confirmer (calcul à faire effectuer par un bureau d'étude structure) sous peine de vous retrouver à terme avec un fléchissement possible du plafond voire des fissurations, etc.

Sincères salutations.

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 25/07/2011 par un Ancien expert PagesJaunes

Ddlabricole,

Sachant que 30% des déperditions passent par la toiture, si vous souhaitez le maximum de confort tout en ne dépassant pas les 20cm de solives existantes, optez de préférence pour un isolant à faible lambda (plus le lambda est faible (exprimé en W/(m.K), plus l'isolant est performant (à épaisseur égale). Les laines en vrac (même si elles semblent peut-être mieux adaptées à votre chantier) ne sont pas les isolants à plus faible lambda puisqu'elles varient de 0.043 à 0.038 au mieux alors qu'en rouleaux vous pouvez en trouver en lamba de 0.032 et en panneaux à 0.030W/(m.K). De fait, 180mm d'isolant en vrac en lambda de 0.042, vous donnent environ R= 4.30m2.K/W alors qu'une laine en panneaux en lambda de 0.030, vous donne un R= 6m2.K/W. Compte tenu des augmentations successives du coût des énergies, investir dans une isolation performante qui vous fait consommer le moins possible prend du sens : économies immédiates sur le chauffage et à long terme, meilleure conservation du bâti et donc valorisation du patrimoine, notamment à la revente... 

Bon chantier !

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

PagesJaunes vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec PagesJaunes !

Ces pros peuvent vous aider