différence entre shon et shon rt

Question détaillée

Question posée le 09/02/2015 par Anonyme

Bonjour, Quelle pièces entrent dans le calcul de la shon RT. Est-ce que les WC et cellier comptent.Il semble que le calcul de la shon rt donne une superficie supérieure à l'ancien calcul de la shon. Est-ce exact. Merci de votre contribution M.C.

4 réponses d'expert

Réponse envoyée le 09/02/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonsoir
Sauf erreur de ma part, la définition du "Shon RT" pourrait être :
La somme des surfaces de plancher de chaque niveau, après déduction des surfaces sans équipements de chauffage ... et les surfaces à moins de 180 cm de hauteur ne sont pas comptabilisées.
Donc WC chauffé compte et cellier pas chauffé compte pas.
Difficile d’être plus clair.
Faites "shon rt" sur un MR et vous aurez tout.
Par contre j'ai quelque doute sur le Shon RT > Shon ... par définition même.
Cordialement

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 09/02/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Voici un lien pour répondre à votre question.
https://www.rt-2012.com/dossiers/rt2012/reglementation-t...

Cordialement,

1

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 10/02/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour,
La France est un pays où l’on aime bien les complications. Alors que la SHON et la SHOB ont été remplacé en 2012 par la « surface de plancher », l’arrêté du 26 octobre 2010 l’a rétabli dans les calculs relatifs à la RT 2012
Pour un bâtiment à usage d’habitation (maison individuelle, logement collectif), la définition est celle-ci :
La surface de plancher hors œuvre nette au sens de la RT d’un bâtiment ou d’une partie de bâtiment à usage d’habitation, SHONRT, est égale à la surface hors œuvre brute de ce bâtiment ou de cette partie de bâtiment, au sens du premier alinéa de l’article R. 112-2 du code de l’urbanisme, après déduction :
- Des surfaces de plancher hors œuvre des combles et des sous-sols non aménageables ou non aménagés pour l’habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial ;
- Des surfaces de plancher hors œuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, des vérandas non chauffées ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ou à des niveaux supérieurs ;
- Des surfaces de plancher hors œuvre des bâtiments ou des parties de bâtiment aménagés en vue du stationnement des véhicules ;
Le document recommandé par "xmouette" est très explicite.
Bien cordialement.
PV
www.assistance-travaux.expert

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 10/02/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour Manbab26,

La RT2012 parle désormais de SRT depuis la publication de l'arrêté du 11 décembre 2014 https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=J...

9° Dans l'arrêté du 26 octobre 2010 susvisé, « surface de plancher hors œuvre nette au sens de la RT » et «SHONRT» sont remplacés respectivement par : « surface thermique au sens de la RT » et « SRT » ;
10° A l'annexe III de l'arrêté du 26 octobre 2010 susvisé, l'intitulé de la définition de la surface de plancher hors œuvre nette au sens de la RT d'un bâtiment ou d'une partie de bâtiment à usage d'habitation, SHONRT et sa définition sont remplacés par :
« Surface thermique au sens de la RT d'une maison individuelle ou accolée ou d'un bâtiment ou d'une partie de bâtiment collectif d'habitation, SRT

La surface thermique au sens de la RT d'un bâtiment ou d'une partie de bâtiment à usage d'habitation, SRT, est égale à la somme des surfaces de parois horizontales construites de chaque niveau de ce bâtiment ou de cette partie de bâtiment, mesurées au nu extérieur des murs de pourtour, après déduction :
a) Des surfaces de parois horizontales construites des combles et des sous-sols non aménageables ou non aménagés pour l'habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial.
Sont définis comme non aménageables pour l'habitation, les locaux ou parties de locaux qui correspondent à des hauteurs sous toiture ou sous plafond inférieures à 1,80 m, les locaux techniques affectés au fonctionnement général du bâtiment et à occupation passagère, les caves ;
b) Des surfaces de parois horizontales construites des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, des vérandas non chauffées ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ou à des niveaux supérieurs ;
c) Des surfaces de parois horizontales construites des bâtiments ou des parties de bâtiment aménagés en vue du stationnement des véhicules.»

Cordialmt.

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

PagesJaunes vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec PagesJaunes !

Ces pros peuvent vous aider