AU BOUT DE COMBIEN D'ANNEES, LA LAINE DE VERRE N'EST PLUS EFFICACE (TASSEMENT) ?

Question détaillée

Question posée le 12/10/2015 par Anonyme

J'AI ISOLE LE PLAFOND DE MA MAISON AVEC DE LA LAINE DE VERRRE (EPAISSEUR DES POUTRES) ENTRE LES POUTRES ET J'AI POSE UN PLANCHER EN AGGLOMERE PAR DESSUS. JE NE PEUX PLUS VOIR L'ETAT DE LA LAINE DE VERRE ET JE ME DEMANDE SI ELLE S'EST TASSEE AU BOUT DE 11

3 réponses d'expert

Réponse envoyée le 12/10/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour,

L'efficacité de la laine de verre est entre 12 et 15 ans.

Jean-François MARY
Expert construction

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 12/10/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonjour,

Je serais tenté de vous dire "ça dépend" !
En effet, lors de visites techniques, j'ai vu des laines de verre qui n'avaient pas bougé après 20 ans et d'autres qui étaient totalement dégradée après 15 ans.
Après 11 ans, normalement si :
- le papier kraft a été positionné correctement
- votre isolant n'a pas subit un dégât des eaux directe
- votre plancher au dessus de l'isolant n'est pas étanche à la vapeur (soucis de condensation)
- vous avez opté pour une marque reconnue avec un Acermi et non pour un produit vendu en discount.
Alors il y aura sans doute un léger tassement, mais rien de catastrophique !
En revanche une isolation entre solivage est une solution qui diminue sévèrement la performance thermique de l'isolation globale. Le bois résineux de solivage ayant une performance thermique 4 à 5 fois moins isolant que la L.V., il se comporte comme autant de ponts thermiques diminuant d'environ 30% la performance globale de la paroi.
Si vous voulez corriger la situation actuelle la réglementation vous impose d'ajouter au minimum R≥4.5 (solivage compris) et minimum R≥7 (solivage compris) pour le crédit d’impôt.
Est ce que c'est réalisable techniquement ?

2

personnes ont trouvé cette réponse utile

Réponse envoyée le 15/10/2015 par un Ancien expert PagesJaunes

Bonsoir Dewalle,

Une laine de verre se choisit en fonction de l'application à laquelle elle est destinée dans le bâtiment. Appropriée à cette application et posée dans le respect des règles de l'art, elle dure plusieurs dizaines d'années. Si la laine posée est certifiée Acermi, ses performances ont été testées et validées pour la durée de vie typique d'un bâtiment, soit 50 ans (leurs performances sont aussi testées en vieillissement pour la certification).

Le tassement d'une laine de verre est négligeable dans le temps. Elle ne peut vraiment se tasser que sous une action mécanique : piétinements dans le comble (entretien de la couverture, de la vmc etc.), stockage d'objets divers, cartons sur une longue durée. Le CPT 3560-V2 donne les prescriptions communes de pose des laines minérales en combles. Ces prescriptions complètent celles des DTA Isolation des combles propres à chaque fabricant. Ces documents sont disponibles sur le site d'évaluation technique du Centre Scientifique et Techniques du Bâtiment :
https://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt...
https://evaluation.cstb.fr/rechercher/produits-evalues/?...

En ce qui concerne l'isolation en LV de votre plancher, s'il s'agit d'un plancher sur comble perdu, les règles de l'art imposent la mise en oeuvre d'un pare vapeur (Sd > 18 mètres ou membrane PV sous Avis Technique) dès lors qu'un plancher est envisagé sur l'ensemble de la surface du comble afin que les transferts de vapeur d'eau au travers de la paroi soient limités et que la vapeur d'eau ne puisse condenser au contact du plancher froid.

Si vous n'avez pas mis en oeuvre de PV avant d'isoler votre plancher, que votre logement ne comporte pas de ventilation mécanique contrôlée et que le plancher est fixé directement sur les solives sans avoir prévu une lame d'air ouverte sur l'air du comble entre le plancher et l'isolation, vous pourriez avoir à terme des moisissures à apparaître en sous face du plancher. Mieux vaudrait donc déposer le plancher en aggloméré pour vérifier l'état actuel des bois de charpente.

Pour ne pas avoir à retirer la laine pour poser un pare vapeur, vous profiterez de cette dépose pour prévoir une rehausse du plancher afin de laisser un espace de ventilation en sous face . L'ajout d'un lit complémentaire de laine pourrait être prévu afin de renforcer l'isolation actuelle afin de viser une résistance thermique proche de celle préconisée pour le neuf actuellement soit R mini = 8m2.K/W (sous condition que la structure soit suffisamment dimensionnée pour recevoir les bois de rehausse du plancher).

Cordialement.

0

personnes ont trouvé cette réponse utile

PagesJaunes vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec PagesJaunes !

Ces pros peuvent vous aider