Polystyrène expansé (PSE) et résistance au feu

Sommaire

Le polystyrène expansé (PSE) est un isolant thermique de structure alvéolaire renfermant 98 % d’air.

L’isolant PSE est à la fois bon marché, performant en isolation, et sa pose est très simple. Il nécessite un budget approximatif de 10 € TTC/m² pour 10 cm d'épaisseur de parement et 100 mm d'isolant.

Le point dans notre astuce.

Incendie et polystyrène expansé

Dangers liés à l’utilisation du PSE

Bien qu’imperméable et étanche à l’eau, le PSE est vulnérable au feu. En cas d'incendie, il libère :

  • du CO2 ;
  • de la vapeur d'eau ;
  • du monoxyde de carbone ;
  • des suies ;
  • des vapeurs très toxiques pour l’homme.

Pour augmenter sa résistance au feu :

  • il est nécessaire de l’ignifuger lorsque le PSE reste apparent, c’est-à-dire de rendre l’isolant ininflammable ;
  • ou de le renforcer avec du plâtre incombustible, solution efficace, mais le plâtre s’altère avec le temps.

Mais il reste très difficile de se prémunir des émanations de gaz en cas d’incendie.

Bon à savoir : dans le bâtiment, plus de 90% des logements collectifs et 8 maisons individuelles sur 10 sont isolés en PSE (selon l’Association Française de l’Isolation en Polystyrène Expansé).

Incendie de Dijon :un exemple des risques du polystyrène expansé

Le 15 novembre 2010, un incendie criminel d’un foyer de travailleurs migrants à Dijon a tourné au désastre, avec le décès de 7 habitants :

  • Le bâtiment datait de 1973 et avait bénéficié en 1987 d’une isolation thermique externe en PER.
  • Le feu s’est propagé très rapidement par la façade, faisant fondre les menuiseries extérieures en PVC.
  • Les suies et émanations de gaz toxiques se sont alors répandues à l’intérieur du bâtiment, causant plus de décès que les brûlures.

Nouvelle instruction technique 249 du 6 juillet 2010 relative aux façades

Le ministère de l’Intérieur a rendu public le 6 juillet 2010, une nouvelle instruction technique relative aux façades. Cette disposition est applicable depuis le 6 octobre 2010 :

  • Cette instruction concerne notamment les systèmes d’isolation par l’extérieur des bâtiments en béton ou en maçonnerie.
  • Ainsi, lorsque l’isolant n’est pas classé A2-s3 ou d0, qui eux ne nécessitent pas de disposition particulière, comme c'était le cas du bâtiment de Dijon, la nouvelle instruction technique est obligatoire.
  • C'est le cas pour le polystyrène expansé ou polystyrène extrudé qui sont marqués CE et euroclasse E, dont la combustion est très importante.
  • L’industriel doit être en mesure de prouver le suivi d’ignifugation au producteur. Le niveau de performance doit être équivalent à l'euroclasse D pour :
    • l'épaisseur conventionnelle de 60 mm pour les polystyrènes expansés ;
    • l’épaisseur conventionnelle de 40 mm pour les polystyrènes extrudés.
  • La jonction de l’isolant et de son armature avec les linteaux, tableaux et appuis de fenêtre doit être renforcée selon des techniques spécifiques en fonction de l’épaisseur de l’isolant.

Bon à savoir : il est impératif de mettre un enduit hydraulique à base de mortier d'au moins 10 mm d'épaisseur ; enduit non appliqué à Dijon.

Mieux vaut prévenir que guérir ! Nos sites vous apportent des conseils et des informations pour vous sentir en sécurité dans votre domicile :

Ces pros peuvent vous aider