Poser des rouleaux d’isolant sous ossature métallique

Sommaire

Poser des rouleaux d’isolants, d’origine végétale ou minérale, derrière une ossature métallique permet l’isolation de parois extérieures (maçonnerie, murs anciens) présentant des irrégularités.

Une ossature métallique est constituée de :

  • rails horizontaux (lisses), fixés au plafond et au sol, d’une largeur de 48 mm ;
  • montants verticaux, fixés aux lisses, de même largeur et d’une longueur de 3 m.

1. Tracez l’emplacement de l’ossature métallique

Ce montage permet d’insérer les rouleaux d’isolant entre le mur et l’ossature.

L’épaisseur de l’isolant fixe la distance au mur à laquelle vous devez monter votre ossature.

  • Reportez cette valeur sur le plafond et le sol.
  • Pour matérialiser l’implantation de l’ossature métallique, utilisez le niveau à bulle et la règle, ou pour plus de facilité un niveau laser.
  • Tracez les traits au crayon gras, voire au cordeau pour plus de visibilité.

2. Fixez les rails de l’ossature

  • Coupez le rail inférieur à l’aide d’une pince coupante et d’une scie à métaux, pliez-le éventuellement pour faciliter la coupe.
  • Rajoutez 20 cm à la longueur souhaitée pour réaliser à chaque extrémité, contre le mur ou toute cloison adjacente, une remontée en équerre du rail.
  • Montez le rail en le fixant tous les 60 cm avec des chevilles à frapper ou des vis pour plâtre suivant le support.
  • Répétez la même opération pour le rail supérieur.

3. Fixez les montants de l’ossature

Commencez par les 2 montants latéraux.

  • Mesurez précisément la distance entre le rail inférieur et le rail supérieur à l’endroit de la pose.
  • Retirez à cette valeur 8 mm pour permettre une mise en place aisée du montant à l’intérieur des rails.
  • Coupez les montants à l’aide de la scie à métaux, puis fixez-les au mur.
  • Pour un support en béton, positionnez la cheville à frapper dans le trou puis enfoncez la vis en frappant avec le marteau.
  • Posez un montant tous les 60 cm, en vous assurant pour chacun d’eux de leur bonne verticalité.
  • Vissez-les aux rails haut et bas à l’aide des vis auto foreuses.

4. Mettez en place les rouleaux d’isolant

  • Coupez l’isolant de la hauteur de l’ossature réalisée, soit avec une scie égoïne, soit aux ciseaux.
  • Insérez l’isolant derrière et entre les montants verticaux sur toute la hauteur, en prenant soin de ne laisser aucun espace libre en haut et en bas.

La distance au mur étant adaptée à l’épaisseur de l’isolant, celui-ci se trouve coincé et reste en place.

Attention : si l’isolant est pourvu d’un pare-vapeur (papier kraft), placez cette face côté intérieur.

5. Posez le pare-vapeur

Dans le cas où l’isolant ne possède pas de pare-vapeur, posez un film pare-vapeur côté intérieur.

  • Tendez-le contre la paroi puis collez ou scotchez chaque lé aux montants et rails.
  • Réalisez avec soin l’étanchéité : aux raccords entre lés, dans les angles, à la fixation sur les rails.

6. Posez un parement

Une fois l'isolation terminée, effectuez pour finition la pose d’un parement de plâtre. Il sera nécessaire de faire des joints entre ces plaques.

Ces pros peuvent vous aider