Poser un appui intermédiaire

Sommaire

Les appuis intermédiaires permettent le renforcement de contre-cloisons lors de la rénovation d'un mur ou de son doublage avec des plaques de plâtre et un isolant. Il s'agit de tiges en métal ou en plastique qui se clipsent dans des fourrures métalliques et dont la longueur s’adapte à l'épaisseur de la contre-cloison.

Voici comment poser un appui intermédiaire.

1. Posez les rails de contre-cloison au sol et au plafond

  • Avec un cordeau à tracer, marquez au sol l’emplacement du rail de contre-cloison selon l’épaisseur de l’isolant que vous souhaitez y insérer.

Exemple : si votre laine de verre à une épaisseur de 10 cm, la plaque de plâtre devra être à 10 cm du mur d’origine.

  • Percez le rail de contre-cloison sur sa semelle avec un foret métal. Marquez les trous à travers la semelle, sur le sol.
  • Percez le sol avec un foret béton et fixez le rail de contre-cloison au sol avec des chevilles à frapper.
  • Reportez l’emplacement du rail situé au sol sur le plafond avec un niveau laser.

Astuce : placez le niveau laser sur le rail au sol puis allumez le laser en direction du mur. De cette façon, le laser va longer le rail, se projeter sur le mur puis sur le plafond.

  • Repassez le trait du laser au crayon sur l'angle mur/plafond. Retournez le laser pour faire de même sur le mur opposé.
  • Au cordeau à tracer, reliez ces deux repères et marquez au plafond l'emplacement du rail de contre-cloison.
  • Fixez votre rail de contre-cloison au plafond en procédant de la même manière que pour le rail au sol.
  • Sur les murs latéraux, fixez des cornières métalliques avec des chevilles à frapper pour relier les rails de contre-cloison situés au sol et au plafond.

2. Installez les fourrures et appuis intermédiaires horizontaux

Les appuis intermédiaires vont être positionnés sur des fourrures métalliques, côté mur et côté plaques de plâtre. Le nombre de fourrures fixées au mur dépend de la hauteur de ce dernier.

  • Placez une ou plusieurs fourrures horizontalement, sur toute la longueur de votre mur à doubler. Fixez la fourrure au mur avec des chevilles à frapper.
    • Si la hauteur de votre mur est inférieure ou égale à 250 cm, placez une fourrure horizontale à 130 cm du sol.
    • Si la hauteur du mur est supérieure à 260 cm, placez les fourrures horizontales tous les 120 cm en partant du sol.
  • Cette fourrure sert à recevoir les appuis intermédiaires : clipsez-les dessus tous les 60 cm.

À noter : si votre plaque de plâtre doit être à 10 cm du mur, la longueur des appuis intermédiaires doit être de 10 cm aussi. Certains appuis sont réglables en les dévissant et d’autres sont à couper au niveau de la tige.

3. Placez vos fourrures verticales et les appuis intermédiaires

  • Coupez les fourrures verticales à la hauteur sol/plafond.
  • Placez les fourrures dans les rails de contre-cloison, du sol et du plafond, tous les 60 cm, au niveau des appuis intermédiaires.
  • Clipsez les appuis intermédiaires dans les fourrures verticales.
  • Avec une règle de maçon, vérifiez la planéité des fourrures verticales les unes par rapport aux autres et réajustez les longueurs des appuis au besoin.
  • Verrouillez les appuis intermédiaires des deux côtés.
Il ne vous reste plus qu’à fixer vos plaques de plâtre sur l’ossature métallique.

Ces pros peuvent vous aider